mardi 28 octobre 2014

...

Lettre imaginaire: "Cher patron, vous êtes un patron correct. Mais ce matin j'ai échappé la boîte de céréales par terre. La vue, à 6h am, de ces milliards de petits flocons d'avoine, partout autour de moi, dans l'évier, sous le lave-linge, DANS le lave-linge aussi, m'a donné une furieuse envie de démissionner de tout. Donc je commence par vous..."


1 commentaire:

LUCIEN MONEUSE a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.