samedi 30 août 2014

La France pour les nuls

Le paradoxe français s'explique simplement: personne n'est jamais content, mais tout le monde s'en fout.

L'état de la classe politique française est la conséquence de ce paradoxe: populisme et impunité. En effet le politicien français a tout avantage à surfer sur la vague permanente du mécontentement. Et il est invité à se la tartiner bien épais, voire illégalement, car tout le monde s'en fout.

Le niveau d'impunité est étonnamment élevé dans la classe dirigeante française, à tel point que les politiques ne se cachent même plus: ils ont l'hypocrisie paresseuse.

Évidemment, cette impunité totale suscite de nombreuses jalousies. Le petit peuple voudrait bien aussi pouvoir flouer la loi en toute tranquillité. D'où les ventes de mobylettes.

La mobylettes est un moyen modique de profiter d'un peu d'impunité. Elle autorise son propriétaire à rouler à contresens, à doubler sur les lignes pleines, à passer sur les trottoirs, à stationner n'importe où, à faire du bruit au delà du convenable, et à ignorer les passages pour piétons.

C'est pas rien comme consolation. On dira même que la mobylette est un vecteur de justice sociale.

2 commentaires:

Olivier G. Milo a dit…

Excellent !
Je découvre votre blog, je n'ai pour l'instant lu que quelques posts, mais j'aime beaucoup beaucoup le ton.

Mon nom est Paul a dit…

Merci!